Collection
Cours et travaux
Abdelmalek Sayad

L’immigration ou les paradoxes de l’altérité. Tome I

L’illusion du provisoire

Description

Avec Abdelmalek Sayad, le sociologue se fait écrivain public. Il donne la parole à ceux qui en sont le plus cruellement dépossédés. Pierre Bourdieu, 1991

Trente années d’enquêtes réalisées par le sociologue Abdelmalek Sayad (1933-1998) ont renouvelé l’étude du phénomène migratoire : à l’immigration dans une société correspond toujours une émigration hors d’une autre société. L’une ne peut s’expliquer sans l’autre.

Ce premier volume de L’immigration ou les paradoxes de l’altérité montre que la présence d’étrangers dans un espace national est toujours pensée comme provisoire, alors même que la réalité dément cette représentation. La dimension économique de la condition de l’immigré détermine tous les autres aspects de son statut : le travail fait « naître » l’immigré mais rend sa présence illégitime quand l’emploi vient à manquer. L’illusion du provisoire se prolonge dans le logement, avec ces foyers qui assignent durablement leurs résidants à un habitat temporaire. Elle se perpétue enfin dans l’idée du retour, qui entretient l’espoir que l’exil n’a qu’un temps.

L'avis des lecteurs

Agrandir la couverture
En librairie
ISBN : 978-2-912107-27-5
Parution : 1 janvier 2006
224 pages • 12 €